Archives mensuelles : décembre 2014

Clarifications sur l’autonomie financière et le 10%

Je vais vous instruire sur les finances personnelles et je réalise que certaines des expressions que j’utilise peuvent porter à confusion. Bien que cette instruction soit gratuite, elle demande quand même un petit investissement en temps de notre part !

« Si vous trouvez que l’instruction coûte cher, essayez l’ignorance. » (Benjamin Franklin)

Qu’est-ce que l’autonomie ou l’indépendance financière ? Je réalise que plusieurs définitions sont possibles selon les personnes. Dans ce blogue, l’autonomie financière permet d’être libéré du travail salarié à temps plein ou de tout autre tâche « forcée » pendant la majeure partie de la semaine. C’est lorsqu’on a suffisamment de revenus « passifs » pour subvenir à nos besoins financiers. Les revenus passifs proviennent des intérêts, dividendes, gains en capital, revenus de location, droits d’auteur, rentes, etc. Quelqu’un qui ne travaille que quelques heures par semaines pour combler ce qui manque pour être autonome financièrement peut également être considéré avoir atteint ce statut puisqu’il est « riche » en temps !

Il y a quatre éléments importants pour atteindre l’autonomie financière :

  1. Simplifier
  2. Économiser
  3. Gagner plus
  4. Investir

Nous allons couvrir ces sujets en appliquant la citation de Henry Ford : « Aucun projet n’est particulièrement difficile si on le subdivise en petites tâches. » !

Pourquoi économiser 10% de nos revenus ? Revenu net ou revenu brut ? L’important est de débuter avec ce que vous pouvez, au début… Idéalement, ce pourcentage devrait être beaucoup plus élevé, genre 15%, 25%, 35% ou 50% des revenus bruts lorsqu’on ajoute les cotisations de retraite. Nous ne sommes pas là, pour l’instant. Je sais : dettes d’études, hypothèque, prêt de la nouvelle voiture (ou frais de location…), cartes de crédit (ouch !), frais de garderie, voyages annuels, téléphones intelligents, etc. Il faut avoir un objectif simple et s’engager à l’atteindre. Si 3% du revenu net est tout ce que vous pouvez épargner, pour l’instant, alors ce N’EST PAS ASSEZ ! Il faut un véritable engagement : 10% du revenu net est plus sérieux. Visez ce 10% très rapidement, maintenant idéalement. Suivez les conseils de cet homme sage (encore lui !) :

« Que vous pensiez réussir ou non, vous avez probablement raison.» (Henry Ford)

Vous allez ensuite apprendre à gérer ce pactole. Bonne réflexion !

Gilles du Bacon

10% seulement… pour atteindre vos objectifs

Je suppose que vous avez déjà un compte dans une institution financière… Sinon, il faut en ouvrir un très rapidement ! Si vous en avez déjà un, je vous conseille d’en ouvrir un deuxième. Il faut ensuite une stratégie simple pour déposer périodiquement dans ce nouveau compte des dollars. Oublions vos factures, vos achats et vos dettes. Nous y reviendrons prochainement.

La règle à suivre pour votre atteinte de la liberté financière, règle qui semble plus simple qu’elle ne l’est en pratique, est la suivante : consacrez 10% de vos revenus à votre compte d’épargne. Pour commencer contentez-vous de 10% des revenus après impôts. N’oubliez pas, aucun retrait n’est permis! Aussitôt déposé cet argent doit être oublié. C’est la meilleur moyen d’être discipliné et persévérant. Vous pouvez également débuter avec 5% pour acquérir l’habitude mais 10% est bien meilleur pour atteindre plus rapidement la prospérité. Vous allez devoir vous débrouiller avec l’argent qui reste, ce qui est encore beaucoup… De cette façon, vous êtes certain d’épargner au moins 10% si vous n’accumulez pas de nouvelles dettes.

Vos revenus peuvent provenir de votre salaire, la vente d’objets inutiles, des contrats à la pige, des droits d’auteur, etc. Quelque soit la source de revenu, prélevez 10% de chaque entrée d’argent et déposez ce montant dans votre compte.

Votre petite cagnotte va croître et accroître votre fierté et votre confiance pour passer aux étapes suivantes. Je vais vous expliquer ces étapes dans mes prochains messages. Je vais traiter de divers sujets cruciaux relatifs aux dépenses comme l’achat ou non d’une voiture, les gâteries inutiles et remplaçables facilement, les achats compulsifs et biens d’autres sujets pour vous aider à atteindre vos objectifs. Justement, avoir des objectifs concrets est très important, j’y consacrerai du temps pour vous aider à les déterminer. Je vais également donner des conseils et méthodes pour réduire vos dettes et vos frais d’intérêts.

Pour le prochain mois vous devez percevoir votre 10% et le déposer dans votre compte. Vous devez absolument vous payer en premier, c’est votre vrai salaire ! Et dans un compte séparé pour bien évaluer vos progrès ! Commencez dès maintenant… pas dans dix ans… Vous aurez une cagnotte à gérer, ce qui est primordial pour votre progression vers la prospérité ! Vous serez ainsi bien préparés pour les étapes ultérieures qui nécessitent une bonne gestion de vos actifs. En gros, vos revenus nets seront répartis avec 10% pour vous, 20% pour payer vos dettes (si vous en avez, sinon bravo !) et 70% pour vos dépenses. Tout ceci est déjà très bien expliqué dans plusieurs bons livres sur les finances personnelles comme Le barbier riche de David Chilton et L’homme le plus riche de Babylone de George Clason. Vous pouvez vous y fier, malgré sa simplicité, cette méthode est irréfutable !

Gilles du Bacon

Comment être financièrement autonome !

Ce blogue offre des conseils pratiques et simples pour devenir financièrement autonome ou le rester… pour être libre et mieux vivre !

Vous cherchez des informations pour enfin prendre le contrôle de vos finances personnelles ? Parfait ! Pas besoin d’aller chercher ailleurs. Je vais partager avec vous les trucs essentiels pour réussir à épargner et atteindre vos objectifs… plus rapidement.

Voici quelques-uns des sujets discutés sur ce blog (avec vous, car vos commentaires sont également importants) :

  • définition de « financièrement autonome »
  • comment faire un budget
  • planification financière (pour se projeter dans l’avenir)
  • achat d’une maison ou d’un condo
  • simplicité volontaire
  • travail
  • l’importance de la formation continue
  • comment épargner
  • consommer… trop… encore plus… c’est bon… c’est beau… c’est brisé !
  • dette… trop… ouch !
  • comment investir
  • l’importance du temps et du rendement
  • comment mieux profiter de ses loisirs
  • mieux vivre !
  • comment réduire les dépenses
  • amour, famille et amis (un peu…)
  • développer sa confiance
  • jouer aux échecs (si vous voulez)
  • etc.

Je vais vous transmettre un peu de ma passion pour ces sujets importants dans nos vies ! Je suis un joueur d’échecs… Je vais parfois utiliser ce jeu pour expliquer certains concepts de la planification financière… Venez souvent pour avoir plus de succès dans vos finances personnelles et devenir financièrement autonome !

Baron Gilles du Bacon